Référencez votre site sur quercyenfrance.
Cliquer ici :
 
- Hébergement
- Restauration
- Culture
Vins et gastronomie
- Proximité
- PME - PMI
- Tourisme
- Pratique
- Loisirs
- Associations

Plan du Quercy
- Photos
- Nature
- Gastronomie
- Architecture
- Chemins de St Jacques
- Rétro
- Célébrités
- A lire

- Nous contacter
Vous n'avez pas trouvé
- Affichez-vous

- Tribune libre

- Liens
- Partenaires



- Infos légales
Copyright© et réalisation 3wcom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
   
     
 

Au sud de la vallée du Lot et du vignoble, entre 200 et 250 mètres d'altitude, le Quercy Blanc étage ses collines jusqu'à la vallée de la Garonne. Il doit son nom à la blancheur crayeuse de son sol calcaire.
La douceur aimable de ses collines, la rareté des bois, la présence de vergers, l'exploitation intense de la terre l'apparentent plus aux riches vallées de la Garonne et de l'agenais, respectivement au sud et à l'ouest, que de l'austère causse quercynois. Son paysage alterne les serres, promontoires de calcaires blancs découpés en feuilles de chêne, bordés de versants crayeux et de vastes vallées qui sont autant de mini-bassins fertiles.
Les cultures fruitières : melons, vergers et chasselas, un raisin de table fameux à la teinte verte et dorée, s'y taillent la part du lion. Et l'on a vu réapparaître sur les terres de l'ancien vignoble de Cahors des vignes produisant un nectar très honorable : le vin des coteaux du Quercy.
Aux abords du Bas Quercy sur des sols de molasses, la plaine s'installe, avec ses horizons ouverts ses cultures luxuriantes entre vignes de chasselas, maraîchage et vergers.
copyright photos © M. Grando, J.L Nespoulous